Imprimer Transmettre   Taille du texte: PetitNormalGrand

Transmission et création des artefacts

   Le Musée national du Palais (MNP) abrite une collection d’anciens objets d’art et de culture chinois, dont certains sont venus du Musée du Palais et de l’Office préparatoire du Musée de Nanjing (anciennement le « Musée National Central »); ceux qui sont venus du Musée du Palais provenaient de la Cour des Qing, et ceux qui sont venus de l’Office préparatoire du Musée de Nanjing provenaient principalement de l'Institut pour l’exposition des antiquités, qui étaient auparavant détenus par les palais temporaires de Jehol et de Shenyang. Cela signifie que la collection actuelle des artefacts du MNP contient ceux du Musée du Palais de la Cour des Qing, du palais temporaire de Jehol et du palais temporaire de Shenyang.


Le monde comme une communauté et la construction du Musée national du Palais

   La collection des artefacts du MNP se composait de ceux qui ont hérité des dynasties des Song, Yuan, Ming et Qing. Le développement du MNP a été étroitement lié à l'histoire chinoise moderne: à la fin du mois d’octobre 1924, le général Feng Yuxiang (1882 - 1948) a lancé le coup d'Etat de Pékin. Le 4 novembre, le Premier ministre régent Huang Fu a adopté la « Révision des conditions de traitement spécial de la famille royale des Qing » dans une réunion du cabinet, demandant que l'empereur Puyi (1906 - 1967) abolisse éternellement l'appellation d'empereur et que la famille royale des Qing quitte le palais en une seule journée. Le lendemain, le commissaire de la police national Zhangbi et représentant national Li Yuying (1881-1973), accompagnés du commandant de la garde métropolitaine de Pékin Lu Zhonglin (1884-1966), ont visité la chambre de l'empereur à l'arrière de la Cité Interdite et ont insisté pour que l'empereur Puyi (Xuantong) abdique de son appellation, cède le sceau et la résidence royale, et quitte son palais. Le 6 novembre, le Conseil d'Etat a créé le Comité pour la disposition des possessions impériales des Qing, nommant Li Yuying en tant que président pour faire un inventaire de tous les artefacts de la Cour des Qing avec l'aide des professionnels proches de la Cour des Qing. Pour satisfaire le souhait du public d'assister à la magnificence des artefacts du MNP, le Comité pour la disposition des possessions impériales des Qing, a annoncé, le 12 avril 1925, les « Lignes directrices provisoires pour la visite du Musée national du Palais » sur l'ouverture du Jardin impérial, du Palais de Tranquillité matinale, de la salle de l'Union, du Palais de la Pureté céleste, du Palais de la Grande-vertu, du Palais de la luminosité et la bienveillance, de la Salle d'étude du Sud et de la Salle Haute d’étude (maintenant la route centrale du Musée du Palais de Shenyang) au public de visiter entre les heures de 13h00 et 18h00 le samedi et le dimanche. Le 29 septembre, le Comité pour la disposition des possessions impériales des Qing a atteint la résolution d'imiter les musées royaux français et allemands en fondant le MNP. La cérémonie d'ouverture a eu lieu dans l'après-midi du 10 octobre, la Journée nationale de la République de Chine.

   Le 10 octobre 1925, le MNP a été officiellement fondé. Cinq itinéraires de visite ont été ouverts au public, ce qui permet de partager avec le public des objets précieux faits à l'origine pour les familles royales. La construction initiale du MNP a été rendue difficile par l'instabilité politique intérieure constante et les changements de régime militaire. Heureusement, les célébrité du domaine culturel telles que Zhuang Yunkuan (1866-1932), Jiang Han (1857-1935) et Chen Yuan (1880-1971) ont organisé un comité de vigilance intervenant auprès des différents seigneurs de la guerre pour empêcher l'Armée de Beiyang d'interférer dans les activités du Musée, ce qui permet au MNP de ne pas souffrir des développements ultérieurs. En Juin 1928, le gouvernement nationaliste a complété avec succès l'Expédition du Nord et a pris le contrôle de la gestion du MNP. Le MNP a ensuite annoncé l’Acte de l'Organisation du Musée du Palais, stipulant que le MNP soit un secteur du gouvernement nationaliste. Yi Peiji (1880-1937) a été nommé directeur du MNP. Pendant le temps du directeur Yi dans le musée, il a efficacement fait développer le MNP dans les domaines de la structure organisationnelle, la conservation de l'artefact, l'organisation de l'artefact, la rénovation des bâtiments, l'affichage d'exposition et la publication, et a conduit l'opération du MNP à son apogée.


Protection et propagation des trésors nationaux

   En 1931, l’Armée japonaise du Guandong a lancé l'Incident de Moukden; ladite armée a envahi avec succès le nord-est de la Chine, ce qui a posé une menace sérieuse pour la sécurité de la région Pingjin. Le MNP a pris de sérieuses précautions en choisissant soigneusement une collection des objets les plus précieux et les ont  placé dans différents caisses pour préparer le déplacement éventuel des artefacts. Au début de 1933, l'armée japonaise avança vers Yuguan et menaça la ville de Pékin. Le Conseil du MNP a donc tenu une réunion d'urgence et a décidé ensuite de déplacer les objets vers le sud jusqu'à Hushang (actuellement Shanghaï). Le 6 février, les artefacts du MNP, emballés dans 13 427 caisses et 64 paquets, ont été divisés en cinq groupes et expédiés à Hushang comme prévu. Tous les artefacts sont arrivés à la destination le 23 mai. Au cours du processus de réinstallation des artefacts, des objets provenant d'autres organismes tels que l'Institut pour l'exposition des antiquités, l'Academia Sinica, le Palais d'été, le ministère de l'Intérieur, le Guozijian (Académie impériale) et le Temple de l'agriculture, qui contiennent pour un total de 6 194 caisses et 8 paquets, ont été expédiés avec les artefacts du MNP. En février 1934, le gouvernement nationaliste a annoncé le « Statut provisoire de l'Organisation du Musée national du Palais de Pékin», déplaçant le Musée et le Conseil du MNP sous la gestion du Yuan exécutif. En mai de la même année, Ma Heng (1881-1955) a été nommé directeur du MNP, qui se chargea de continuer l’inventaire des objets du MNP envoyés à Shanghaï et du reste à Pékin. En 1935, le MNP a reçu une invitation de l'Exposition internationale des arts chinois, tenue à Londres, au Royaume Uni, où le MNP a accepté de présenter une partie de ses objets précieux envoyés à Shanghaï; l'événement a suscité des réactions enthousiastes. En décembre 1936, un entrepôt de la branche du MNP au Palais Chaotian a été construit; les artefacts ont ainsi été déplacés de Shanghaï vers Nanjing et conservés au Palais.

   En 1937, l’Incident du pont Marco Polo a eu lieu, obligeant le MNP à déménager encore une fois ses objets en trois groupes à trois endroits différents, loin des zones de combat; le premier groupe (livré par une route du sud) est composé de 80 caisses d'objets qui au départ de Nanjing, sont passés à travers les régions de Hankou, Wuchang, Changsha, Guilin, Guiyang et Baxian (Sichuan); le deuxième groupe (livré par une voie centrale) incluait 9 331 caisses d'objets qui ont voyagé à travers les régions de Hankou, Yichang, Chongqing, Yibin et Leshan; le troisième groupe (livré via une route du nord) comprenait 7 287 caisses qui ont été transportés par Xuzhou, Zhengzhou, Xi'an, Baoji, Hanzhong, Chengdu et Emei. Pendant la Seconde Guerre sino-japonaise, le MNP a privilegié vigoureusement la conservation et la protecion de ses artefacts tout en participant à un certain nombre d'expositions nationales et internationales. Au début de 1940, le MNP a sélectionné une centaine d'objets d’art du « premier groupe » (ceux qui ont été expédiés par la route du sud), dont des peintures, tapisseries de soie, jades et bronzes pour la participation à l'Exposition des arts chinois tenue à Moscou et à Leningrad, URSS. À la fin de 1942, le MNP a participé à la 3ème Exposition nationale des arts tenue à la Direction générale de Chongqing de la Bibliothèque nationale centrale. De décembre 1943 à avril 1944, pour encourager le moral du public pendant la guerre, le Directeur du MNP Ma Heng a organisé l'Exposition de peinture et de calligraphie du Musée national du Palais de Pékin, à la Direction générale de Chongqing de la Bibliothèque nationale centrale et au Musée provincial de l’art du Guizhou, dont les chefs-d'œuvre exposés ont été choisis parmi le premier groupe.

   Après avoir gagné la guerre, les artefacts du MNP précédemment déplacés à l'ouest ont été renvoyés dans l'ordre suivant: Baxian (premier groupe), Emei (troisième groupe) et Leshan (seconde groupe). Les trois groupes ont été réunis d'abord à Chongqing avant qu'ils ne retournent à Pékin par des moyens de transport maritime. Les objets ont été retournés intégralement à la fin de l'année 1947. Pour remercier aux citoyens de la province de Sichuan, pour leur aimable assistance dans la conservation des objets d’art et de culture au cours de cette période, le MNP a organisé une exposition des chefs-d'œuvre de peinture et de calligraphie conservés dans le bureau de Leshan, au Musée de l'enseignement Civil, dans le parc Chung Cheng, à Chengdu, en fin d'année 1946; l'exposition a été désigné comme « l'un des événements majeurs dans l'histoire culturelle de Taïwan après la Seconde Guerre sino-japonaise. »

   De même, l’Office préparatoire du Musée central national (ci-après dénommé le « Office préparatoire ») a également été transféré à Basu (plus communément connu sous le nom du Sichuan) pour éviter l'attaque japonaise pendant la Seconde Guerre sino-japonaise. Le Musée central national a été fondé en 1933 par le ministère de l'Education à Nanjing sur l'approbation du Yuan exécutif. Fu Sinian (1896-1950), directeur de l'Institut d'histoire et de philologie de l’Academia Sinica, a été nommé à la tête de l’Office préparatoire. La collection d'artefacts de l’Office préparatoire comprenait principalement des objets alloués à l'Institut pour l'exposition des antiquités (du ministère de l'Intérieur) après la résolution prise par le Conseil politique central lors de sa 377e réunion. En fin d'année 1937, l’Office préparatoire a été ordonné de déménager vers l'ouest, avec des objets du « deuxième groupe » du MNP (ceux qui ont été expédiés par voie centrale), l’Office préparatoire arrivant d’abord à Hankou par des moyens de transport maritime; ledit Office a de nouveau été transféré à la province de Sichuan au cours de l'année suivante et un nouveau bureau a été mis dans la ville Xinshi. Parallèlement, l’Office préparatoire a emprunté la terre de l'Université de Chongqing pour construire, avec l'Academia Sinica, un entrepôt temporaire à Shapingba. En mai 1939, l’Office préparatoire a été admis de déménager son bureau à Kunming; ainsi, la collection transportée en même temps que le deuxième groupe d'artefacts du MNP a été transportée à Leshan, en Sichuan. En été 1940, l’Office préparatoire a reçu une commande de se déplacer plus loin des zones de combat, puis il a été relocalisé une fois de plus à Lizhuang, à Nanxi, en Sichuan, dans l’ensemble avec l'Institut d'histoire et de philologie et de l'Academia Sinica.

   Lorsque le Japon a annoncé sa reddition inconditionnelle en août 1945, l’Office préparatoire a immédiatement préparé sa démobilisation. Des opérations pour convoyer les artefacts conservés à Lizhuang et à Leshan ont été ensuite commencées et achevées en décembre 1947. En mai 1948, l’Office préparatoire a organisé une grande exposition conjointe avec le MNP pour célébrer l'achèvement du bâtiment des sciences humaines.


Trésors expédiés à Taïwan, Musées Construit et rénové

   En automne 1948, le conflit entre l’armée communiste et l’armée nationaliste s’envenima. Le 10 novembre 1948, directeur exécutif Chu Chia-hua du MNP (1893-1963), Wang Shi-jie (1891-1981), Fu Sinian, Xu Hong-bao (1881-1971), Li Ji (1896-1979) , et Hang Li-wu (1903-1991) se sont réunis chez le directeur Weng Wen-hao (1889-1971), et une decision fut prise quant au transfert des chefs-d'œuvre d'artefacts à Taïwan. Le Directeur exécutif Chu a également suggéré que des livres rares de la collection de la Bibliothèque nationale centrale soient transportés à Taïwan, alors que Fu Sinian a proposé que les artefacts archéologiques dans la collection de l'Institut d'histoire et de philologie, de l’Academia Sinica, soient aussi envoyés à Taïwan. Au début de décembre 1948, le Conseil du Musée national du Palais s’est reuni, stipulant que les artefacts les plus précieux soient transportés à Taïwan et le les autres soient expédiés à Taïwan dès que possible. Le 21 décembre 1948, le premier groupe d’artefacts du MNP de 320 caisses et 212 caisses d’objets précieux de l’Office préparatoire, ont été transportés à Keelung par un navire de l’Armée marine appellé Zhongding. D'autres cargaisons trouvés sur les navires de guerre comprenaient des artefacts, des livres et des traités (emballés dans 240 caisses) de l'Institut d'histoire et de philologie de l’Academia Sinica, de la Bibliothèque nationale centrale et du ministère des Affaires étrangères.

   Le 6 janvier 1949, le deuxième groupe des artefacts, qui comprenait des artefacts du MNP (1 680 caisses), des artefacts de l’Office préparatoire (486 caisses) et des objets, des livres et des cartes de l'Institut d'histoire et de philologie de l’Academia Sinica, de la Bibliothèque nationale centrale et de la Bibliothèque de Pékin (1 336 les caisses), ont été envoyés par un navire de marchand. Le 30 janvier 1949, le troisième groupe d'objets, qui contenait des objets du MNP (972 caisses), des artefacts de l’Office préparatoire (154 caisses) et des artefacts de la Bibliothèque nationale centrale (122 caisses), ont été expédiés par un navire de l’Armée marine.

   Après que les caisses sont arrivées à Taïwan, tous les artefacts ont été stockés à l'entrepôt de la Fabrication du sucre, à Taïchung, à l'exception de ceux de l'Institut d'histoire et de philologie de l’Academia Sinica conservés à Yangmei. En août 1949, le Yuan exécutif a combiné temporairement le MNP, l’Office préparatoire et de la Bibliothèque nationale centrale en une seule unité en réponse à l'environnement de guerre à l'époque; l'unité établie a été nommée l’Office de gestion commune du Musée national central et de la Bibliothèque (ci-après dénommé le « Office de gestion commune »), qui a été supervisé par le ministère de l'Education. En avril 1950, l'entrepôt des artefacts conçu par l’Office de gestion commune situé à Beigou, au bourg de Wufeng, dans le conté de Taïchung a été achevé et tous les artefacts transportés à Taïwan ont été déplacés vers ledit emplacement. En mai 1950, le Yuan exécutif a réorganisé le MNP et le Conseil de l’Office préparatoire pour former un Conseil mutuelle; ledit conseil était chargé de gérer les deux unités. En mars 1953, l’Office de gestion commune a construit une petite grotte dans une montagne près de l’entrepôt de Beigou de sorte que les objets les plus précieux puissent être immédiatement abrités en cas d’urgence. En septembre 1954, des contrôles, des recensements et des gestions de tous les objets envoyés à Taïwan furent effectués. Bien que les objets ont été livrés à un moment de la guerre et par l'intermédiaire de différents moyens de transport (à savoir, par mer et sur terre), ils ont subi des dommages minimes. En décembre 1956 eut lieu l'ouverture officielle des salles d'exposition à Peigou, et ouvertes à la visite en mars 1957. Parallèlement, l’Office de gestion commune a commencé à émettre diverses publications, y compris des catalogues généraux et d'images, qui restent des documents de référence importants dans l'étude de l'histoire de l'art chinois aujourd'hui.

   En mai 1961, l’Office de gestion commune a été invité à l’Exposition des trésors d’art chinois tenue aux États-Unis. Ladite exposition a duré plus d'un an, remportant le succès et l'admiration du public américain. Plus tard, se rendant compte que l'emplacement de Beigou était trop isolé pour attirer des visiteurs nationaux et étrangers, le gouvernement de Taïwan a rapidement décidé de construire un nouveau musée à Waishuanghsi, en banlieue de Taïpeï. En août 1965, la construction du bâtiment MNP a été achevée; le Yuan exécutif a commencé à déplacer des objets de l’Office préparatoire dans le MNP et a annoncé le « Statut provisoire de l'Organisation du conseil de la direction du Musée national du Palais » , et a déplacé le Comité de gestion sous le contrôle du Yuan exécutif. Le même mois, Wang Yun-wu (1888-1979) a été nommé président du premier comité de gestion, alors que Jiang Fucong (1898-1990) a été nommé directeur du MNP. Le 12 novembre 1965, le nouveau MNP à Taïpeï fut inauguré et a ouvert en interne, exposant 1 573 objets de types divers y compris la calligraphie, la peinture, le bronze, la céramique, le jade, les curiosités, la tapisserie, les livres rares et les documents historiques, dans six salles d’exposition séparées et huit différentes galeries d'art. Le lendemain, le MNP a été officiellement ouvert au public.


Héritant du passé et ouvrant à l'avenir, le Musée national du Palais monte sur la scène internationale


   Lorsque l’Office de gestion commune a été situé à Taïchung, le MNP et l’Office préparatoire se sont engagés, pour la plupart, dans l’édition de catalogue et la conservation des artefacts en raison de la contrainte du bâtiments, du personnel et du financement ainsi que la faiblesse des affaires du musée. L'achèvement du nouveau bâtiment du MNP à Waishuanghsi, à Taïpeï et la fusion du MNP et de l’Office préparatoire a facilité l'expansion des bâtiments du musée et a augmenté le financement pour les dépenses du personnel, permettant au MNP d’aménager ses conservations et d’organiser des expositions. Le MNP s’est ainsi progressivement amélioré et développé.

   Sous la direction du Directeur Jiang Fucong, le MNP a engagé dans les activités suivantes dans le but de devenir un musée plus complet: le MNP a (1) subi à plusieurs reprises la construction et l’expansion du personnel pour augmenter les zones d'exposition et de renforcer la structure organisationnelle; (2) accepté des artefacts prêtés ou donnés des collecteurs nationaux et étrangers, y compris des antiquités, des peintures, des calligraphies et des livres rares pour rendre la collection du MNP plus complète; (3) diversifié des artefacts dans différentes catégories et les ont numérotés en utilisant un système unifié pour faciliter la gestion et la sélection des collections d'artefacts; (4) rénové l’espace de stockage des artefacts pour engendrer un environnement de stockage favorable; (5) mené des vérifications  et des recherches profondes afin d’organiser des expositions permanentes et thématiques; (6) fourni une formation professionnelle complète au personnel du musée pour veiller à ce qu'ils comprennent parfaitement l'origine, l'histoire et les anecdotes connexes de divers objets afin de promouvoir la diffusion de la culture nationale; (7) organisé des visites gratuites pour les élèves des écoles primaires et secondaires pour permettre la connaissance de l'art et de la culture de se développer dans l'esprit des élèves; (8) prévu et organisé des expositions itinérantes des artefacts raffinés autour de Taïwan pour accomplir les fonctions des musées dans l'éducation sociale; (9) envoyé du personnel du musée à l'étranger pour des études avancées et pour le développement des professionnels du musée; (10) coopéré avec les universités pour effectuer des évaluations systématiques des artefacts du MNP en utilisant des méthodes scientifiques; (11) promu les échanges avec des musées étrangers et les échanges académiques et a encouragé le personnel du musée à organiser leurs résultats de recherche; et (12) publié divers périodiques et catalogues pour promouvoir la diffusion de l'information sur les artefacts. En résumé, le MNP a engagé des efforts d'expansion et de développement dans une variété de domaines, ce qui lui a permis de devenir un musée moderne.

   En 1983, Qin Xiao-yi (1921-2007) a été nommé directeur du MNP. Durant dix-huit ans, pour activer le MNP de développer et d'élargir, le MNP a engagé les efforts suivants: il a (1) changé d'une institution provisoire en une section du Yuan exécutif en créant un système d'organisation qui répondait mieux à ses besoins de développement; (2) amélioré infrastructures et créé des espaces d'exposition en température et humidité constantes; (3) mis à jour des équipements scientifiques et des appareils les plus avancés pour la conservation des objets historiques; (4) compilé les budgets annuels pour les achats d'artefacts, recueillis de divers secteurs, pour permettre au MNP de posséder d'autres artefacts en plus de ceux transmis par les cours impériaux; (5) promu les recherches professionnelles et examiné les origines des artefacts pour pouvoir renforcer la recherche de l'art chinois; (6) réalisé la fonction du musée comme un centre d'éducation sociale en organisant des séminaires réguliers de l'artefact d'apprentissage et en tenant compte des besoins des jeunes enfants, ainsi que ceux des élèves du primaire aux niveaux de CP, CE1et CE2; (7) recruté des bénévoles nationaux et étrangers et a fourni une formation aux bénévoles dans le domaine des services de guide professionnels; (8) construit et rénové des jardins pour accord avec le concept de jardins traditionnels afin de fournir au public l'emplacement optimal pour les activités de loisirs; (9) engagé la deuxième inventorisation des artefacts après la relocalisation de MNP à Taïwan pour assurer et afficher l'intégrité de la collection d'artefacts du MNP; (10) effectué la quatrième extension du musée, permettant au nouveau bâtiment de la Bibliothèque du MNP de devenir à la fois un centre de recherche et une galerie d'exposition diversifiée; (11) s’est engagé vigoureusement dans les échanges artistiques internationaux pour surmonter les obstacles à la coopération culturelle internationale après le départ de Taïwan des Nations Unies (par exemple, expositions organisées par le MNP en France et aux États-Unis, de grands exemples pour les expositions internationales de prêt à venir); (12) co-organisé des expositions avec des collectionneurs privés d'artefacts taïwanais pour encourager le public à recueillir l'art antique; (13) importé des artefacts découverts de Chine, ainsi que ceux de l'Ouest à élargir les horizons des taïwanais; (14) mis sur pied des expositions d'artefacts hors-MNP pour fournir aux personnes vivant dans des régions éloignées l'occasion de voir des artefacts du MNP; et (15) utilisé les technologies numériques, les systèmes de gestion des collections d'artefacts mis au point, et publié des publications e-multimédia pour diffuser les artefacts et expositions par Internet.

   Sous la direction d'administration du MNP Tu Cheng-sheng (1944-), Shih Shou-chien (1951-), et Lin Mun-lee, de mai 2000 à 2008, le MNP a fait des progrès, qui est répertorié comme suit: (1) soulevé la conscience locale, dans laquelle des expositions ont été présentés au public à travers des diverses activités d'éducation et ont sensibilisé le public; (2) fait des améliorations dans l’espace public du bâtiment principal du MNP, les itinéraires et les circuits d'exposition, et les environnements ainsi que terminé des projets de résistance et de renforcement sismiques du bâtiment principal du MNP; (3) sélectionné des chefs-œuvres d'artefacts pour être utilisés dans des expositions de prêts tenues en Allemagne et en Autriche afin de promouvoir la culture chinoise et la beauté de l'art chinois; (4) prévu le bâtiment de la Direction Sud du MNP pour faciliter un équilibre dans les artefacts culturels dans le nord et le sud de Taïwan; (5) commencé à collectionner des objets asiatiques et en travaillant avec les instituts de recherche étrangers pour promouvoir les études culturelles de divers pays d'Asie, formant la base de la collection d'artefacts et d'affichage pour la Direction Sud du MNP; (6) engagé des opérations liées à l'octroi de licences d'image d'artefact et la marque du MNP pour encourager les industries de conception intérieure et étrangère à combiner des éléments d'art traditionnels aux artefacts MNP pour créer la marchandise culturelle et créative; et (7) contribué à promouvoir les développements culturels liés à la créativité à donner des regards à la mode et de nouvelles valeurs culturelles aux artefacts.

   En mai 2008, Chou Kung-shin (1947-), directrice de l'Institut des hautes études muséales de l'Université catholique Fu Jen, a été nommé directrice du MNP. Chou a introduit les concepts de « former une nouvelle vitalité pour la collection, la création d'une nouvelle valeur pour le musée » que les directions du développement du MNP. Sous sa direction, le MNP a fait les réalisations suivantes: (1) a subi une transformation organisationnelle pour faciliter le développement du MNP et répondre aux exigences fonctionnelles pertinentes comme un musée; (2) s’est engagé dans des collaborations de musées inter-détroit, par lesquelles des consensus ont été atteints, des échanges ont été faits, et des contacts réguliers ont été établis entre le MNP et les musées chinois; (3) a subi la troisième inventorisation d'artefact après la relocalisation du MNP à Taïwan pour assurer l'intégrité de la collection d'artefacts du MNP; (4) a organisé une série des camps de formation de développement orientés vers le développement de l'industrie culturelle et créative de Taïwan, où l'art et des artefacts ont été combinés avec les éléments de l'esthétique, le style de vie et la conception et l'innovation; (5) a surmonté les obstacles pour faciliter la construction de la Direction Sud du MNP; (6) a conçu des activités éducatives pour les visiteurs de tous les groupes et tous les âges selon leurs connaissances et leurs capacités d'apprentissage; (7) a accueilli divers événements éducatifs et culturels et des spectacles d'art utilisant des installations du MNP; et (8) a prévu un projet d'agrandissement du Grand Musée national du Palais et des parcs d'industrie culturelle et créative dans un effort pour améliorer des installations logicielles et matérielles du MNP et remplir les fonctions du MNP (y compris la collection d'artefacts, la recherche, la préservation, l'exposition, l'éducation et le divertissement) comme un musée moderne. En septembre 2012, Fung Ming-chu (1950-) succède à Chou Kung-shin en tant que directrice du MNP. La Directrice Fung a poursuivi les efforts de l'ex-directrice Chou et a fait les réalisations suivantes: (1) a développé les technologies d'archivage numérique utilisées pour améliorer l'affichage d'artefacts et de la promotion de l'éducation; (2) a développé le logiciel d'application concernant l’appréciation des artefacts et en combinant la communication mobile avec les technologies de l'Internet, ce qui permet aux artefacts du MNP d’entrer dans la vie des citoyens; (3) a renforcé les interactions et les échanges entre les musées à travers les détroits, ce qui facilite les expositions et les publications de coopération; (4) a organisé des expositions itinérantes au Japon pour mettre en valeur l'élégance et les styles anciens de l'art et la culture chinoise; (5) a prolongé les heures de visite du musée et amélioré les zones d'accueil ouvertes aux visiteurs, permettant au MNP d’être apprecié par les médias internationaux comme l'un des musées les plus populaires dans le monde; (6) a ouvert la Direction Sud du MNP et a organisé les 10 expositions d'ouverture; et (7) a continué à planifier et à organiser diverses expositions artistiques et culturelles asiatiques en utilisant les artefacts du MNP complétés par des objets provenant des musées internationaux à travers le monde.

   Le MNP abrite une multitude d'objets faits à travers l'histoire chinoise. Ils servent non seulement dans le but de vérifier la légitimité de l'histoire chinoise, mais aussi de former un trésor de l'art et de l'histoire culturelle de l'humanité. Ayant la responsabilité de préserver et de transmettre des artefacts de 7 000 ans et la culture chinoise, le MNP continue d'améliorer et de moderniser ses opérations de sorte qu'elles puissent être transmises avec succès aux générations futures. En outre, le MNP est consacré à la promotion de l'origine des traditions chinoises et d'élever le niveau d'alphabétisation de l'art du public de sorte que l'histoire et la culture chinoises puissent se propager dans le monde entier.

facebook
twitter
plurk
Page précédente  Retour